Vols de nuit pour Alain Joyandet

Publié le par Les Jeunes Socialistes du Territoire de Belfort

Série : "Des ministres qui se servent de l'Etat plus qu'ils ne le servent" (4/9)

 

alain-joyandet-secretaire-d-etat-a-la-cooperation_129.jpg

 

 

Alain Joyandet à tout d’un petit… « Sarkozy ». Rappelez-vous pendant les élections régionales… On avait l’impression (mais ne l’était-ce pas vraiment ?) que sa campagne étaient pilotée directement par l’Elysée ! Même coup de peigne, même sourire tout droit sorti d’un épisode de Dallas, même dynamisme (voire empressement), même affiche de campagne que son mentor de Président de la République. Une trajectoire particulièrement lisse et heureuse se profilait pour celui qui à l’époque était l’un des rares candidats de droite à croire encore à une victoire. Et puis le doux rêve s’est tout à coup écrasé… un peu comme le Jet privé qu’il s’est payé pour un aller-retour en Martinique pour une conférence sur la reconstruction d’Haïti le 22 mars dernier… 116 500 € de location pour un ministre gominé à la L’Oréal, ça le valait bien !

 

Non content d’avoir été épinglé sur cette affaire là (on n’arrête pas une envolée sauvage qui perd), voilà que Monsieur Joyandet se fait cette fois harponner par la presse pour un permis de construire illégal pour son mas provençal… Non seulement les passe-droits, devrait-il le savoir, passent mal auprès de ses administrés… Mais on regrettera que Monsieur Joyandet, en bon franc-comtois qu’il se revendiquait, préfère une maison à Fréjus qu’à Chailluz !

 

Publié dans Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article