Jeunesse et santé

Publié le par Les Jeunes Socialistes du Territoire de Belfort

Le Conseil général et les jeunes

 

Même si les jeunes ne sont pas les seuls concernés, il faut reconnaître que l’insouciance et le sentiment d’invulnérabilité engendre une certaine prise de risques dans la jeunesse. C’est pour cela que le Département agit dans différents domaines afin de participer aux actions de santé publique.

 

Fréquenté par des filles mineures ou jeunes majeures, le Centre de planification effectue des examens de laboratoire et délivre des contraceptifs ou oriente ces jeunes lors de grossesses non désirées. Ce travail va de pair avec des actions menées par les travailleurs sociaux pour une prise de conscience et une minimisation des risques grâce à un meilleur accès aux différents types de contraception.

 

De même en ce qui concerne les Infections sexuellement transmissibles, le Conseil général est partie prenante dans le Centre de dépistage. Le nombre de cas d’IST est en nette recrudescence alors que le SIDA et les infections telles que la syphilis ont une incidence sans cesse croissante. L’utilisation du préservatif n’est plus automatique, ce qui montre un réel besoin de prévention face à des fléaux que nous pouvons combattre.

 

Parce que la jeunesse doit être une période d’épanouissement et de plénitude, il est fondamental que les pouvoirs publics prennent des mesures qui permettent aux jeunes de réduire au maximum les risques qu’ils peuvent prendre.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article