Les jeunes socialistes 90 disent NON à la restriction du droit de séjour pour soins!

Publié le par Les Jeunes Socialistes du Territoire de Belfort

Communiqué

 

 

Les sénateurs viennent de mettre à mal l’une des dispositions du projet de loi Besson sur l’immigration concernant la restriction du droit au séjour pour les sans-papiers atteints de pathologies graves.

 

Jusqu'à maintenant, la loi prévoyait que les étrangers souffrant de maladies graves et vivant depuis plus d'un an sur le territoire pouvaient demander un titre de séjour en l'absence d' « accès effectif » aux traitements dans leur pays d'origine.

 

Le projet de loi Besson prévoit de reconduire les étrangers atteints de maladies graves dans leur pays d’origine si un traitement y est « disponible » quel qu’en soit la qualité, la quantité, son coût et les conditions d'accès.

 

L’application de cette loi condamnerait de nombreux sans papiers gravement malades à la mort ou à la clandestinité. En effet, selon les associations, 28 000 étrangers malades risqueraient d’être expulsés entraînant une interruption de soins.

 

Les jeunes socialistes 90 sont résolument opposés à ce projet de loi qui vise à accentuer la politique démagogique du gouvernement en matière d’expulsions des sans papiers et restreindre l’accès aux soins à des personnes gravement malades.

Publié dans Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article